Logo du Club Fédéractive le compte de twitter officiel

Chaque année, FÉDÉRACTIVE rend publique, sur son site web avant la tenue de l’assemblée générale, son analyse des résolutions proposées à l’Assemblée générale SEB et le sens de son vote.

____________________________________________________________________________

Sens du vote de FÉDÉRACTIVE à l’Assemblée générale SEB du 22 mai 2019 

____________________________________________________________________________

Sens du vote de FÉDÉRACTIVE

FÉDÉRACTIVE n’approuvera pas la résolution 11 sur « l’approbation des principes et critères  de détermination, de répartition et d’attribution des éléments de rémunération et avantages de toute nature attribuables à M. Thierry de La Tour d’Artaise, Président-Directeur Général et à M. Stanislas de Gramont, Directeur Général Délégué » et recommande de ne pas l’approuver. Comme indiqué dans sa politique de vote, FÉDÉRACTIVE souhaite que chaque décision soumise à l’approbation de l’Assemblée générale fasse l’objet d’une résolution distincte afin de pouvoir exprimer un vote éventuellement différent. Ce n’est pas le cas pour la résolution 11.

Cette résolution 11 soumet à l’approbation de l’Assemblée générale l’augmentation de la rémunération fixe de Thierry de la Tour d’Artaise à compter de 2019 pour la porter de 900.000 € à 1.000.000 €. FÉDÉRACTIVE est opposée à cette augmentation car elle recommande que la rémunération des dirigeants mandataires sociaux exécutifs soit au voisinage de la médiane du marché de référence. Au niveau de la médiane, la rémunération est motivante et compétitive tout en restant raisonnable et n’expose donc pas SEB à des critiques sur sa politique de rémunération. La rémunération du PDG serait au-dessus de la médiane après l’augmentation qui nous est proposée. Selon le code Afep-Medef, une augmentation doit être justifiée. Or, la justification apportée dans la présentation du ‘say on pay’ dans le document de référence ne nous semble pas suffisante : « le Conseil d’administration a réévalué la rémunération fixe … afin de tenir compte de l’inflation, cette rémunération ayant été revue pour la dernière fois en 2016 ». Or l’inflation sur les 3 dernières années a été beaucoup plus faible que l’augmentation de la rémunération.

Cette résolution 11 concerne également la rémunération de Stanislas de Gramont. FÉDÉRACTIVE approuve les conditions de sa rémunération. Si cette résolution n°11 n’est pas adoptée, les principes et critères précédemment approuvés en 2018 concernant les rémunérations de Thierry de La Tour d’Artaise et de Stanislas de Gramont continueront de s'appliquer (art. 225-37-2 du Code de Commerce). Comme aucun changement n’est proposé concernant la rémunération de Stanislas de Gramont, ce dernier continuera à percevoir en 2019 la même rémunération que celle qui a été déterminée pour 2018 et le sens du vote de l’Assemblée générale n’aura aucune incidence sur la rémunération de Stanislas de Gramont.

FÉDÉRACTIVE approuvera toutes les autres résolutions et recommande de les approuver.

 

____________________________________________________________________________

  • Vote de FÉDÉRACTIVE en AG 2018 : Le 16 mai 2018, FÉDÉRACTIVE a approuvé toutes les résolutions en Assemblée Générale SEB
  • Vote de FÉDÉRACTIVE en AG 2017 : Le 11 mai 2017, FÉDÉRACTIVE a approuvé toutes les résolutions en Assemblée Générale SEB
  • Vote de FÉDÉRACTIVE en AG 2016 : Le 19 mai 2016, FÉDÉRACTIVE a approuvé toutes les résolutions en Assemblée Générale SEB
  • Vote de FÉDÉRACTIVE en AG 2015 : Le 12 mai 2015, FÉDÉRACTIVE a approuvé toutes les résolutions en Assemblée Générale SEB