Logo du Club Fédéractive le compte de twitter officiel

Qualité de vie au travail sur le nouveau campus SEB

Interview de Ingrid Richard, directrice des ressources humaines du Campus SEB

Vous développez depuis quelques mois une nouvelle approche de Qualité de Vie au Travail (QVT). Pourquoi maintenant ?

Le  nouveau campus est une vraie source d'inspiration pour renouveler notre politique QVT. L'arrivée des salariés sur ce nouveau site s'est échelonnée sur plusieurs années. Aujourd'hui 1000 personnes travaillent ici. L'amphithéâtre, les écrans dans les espaces détente et l'intranet permettent de diffuser les informations et de toucher l'ensemble des salariés en peu de temps.

Qu'avez-vous développé en terme de QVT?

L'un des premiers grands changements que nous avons mis en place est le télétravail. Il est proposé sur la base du volontariat. Des critères d’éligibilité ont été définis : le salarié doit être depuis au moins 6 mois dans le groupe et depuis 3 mois à son poste. Il faut également avoir un temps de présence sur le site suffisant, cela exclut donc les temps partiels inférieurs à 80% et les salariés qui sont très souvent en déplacement. Le télétravail est proposé un jour fixe par semaine (maximum). Il est contractualisé entre le salarié et le service RH. Le salarié doit respecter  les mêmes horaires et le même rythme que ceux du Campus et maîtriser les outils de travail à distance.
L'idée est de faciliter la vie des salariés.

Quels sont les autres axes de ce dispositif?

Le deuxième chantier que l'entreprise a mis en place pour l'ensemble des salariés de SEB FRANCE  est un dispositif pour les proches aidants (handicap, vieillesse, dépendance d'un proche). Nous avons constaté que  16% des salariés sont eux-mêmes des aidants ou sont concernés par ce sujet. Dans une telle situation, il est souvent difficile de trouver des solutions, et la préoccupation des salariés, tout à fait légitime, peut entrainer des difficultés de concentration et moins de disponibilités. Cette plateforme permet une meilleure articulation entre vie privée vie professionnelle. Nous devrions pouvoir en mesurer les effets d'ici quelques temps sur le taux d'absentéisme, et nous considérons que des salariés ont plus envie de s'engager pour une entreprise qui s'engage elle aussi pour eux. En complément de ce dispositif, il existe sur l'ensemble des sites français un service d'assistanat social pour les sites industriels, comme pour les sites tertiaires. Nous avons également proposé un dispositif de solidarité entre collègues, le don de jours de congé. Il se fait de manière anonyme sur la base du volontariat et la durée maximum de mise en repos du salarié à travers l'activation du fond solidaire est de 3 mois. Par ailleurs, l'entreprise abonde à raison de 3 jours maximum par campagne et par entité.

Et pour les jeunes parents nombreux sur votre site, que proposez-vous?

Nous avons choisi de faire un partenariat avec le réseau de crèches Babilou plutôt que d'implanter une crèche au sein même de l'entreprise. Ce dispositif  apporte plus de flexibilité en terme d'organisation personnelle.  Il y a 143 enfants de moins de 3 ans concernés sur le Campus. Le réseau Babilou nous garantit 15 berceaux, pris en charge par SEB (l'allocation des berceaux se fait selon une liste de critères). Ce service propose aussi une aide à la parentalité via une plateforme web (fiches pratiques... ) et des propositions de garde d'urgence.

Quels sont les autres services proposés aux salariés?

Nous avons bien sûr mis en place une conciergerie qui a beaucoup de succès. Plus de 600 inscrits et plus de 500 prestations commandées chaque mois. Les femmes y recourent un peu plus que les hommes et les services sont très variés. Pressing, lavage auto, achat de timbres, cadeaux de dépannage, sapin de noël, travaux de couture, fleurs,  animations ponctuelles, mise en relation avec des artisans ... Pour le bien-être et la santé des salariés, ce nouveau Campus est également équipé d'une salle de sport. Elle est ouverte tous les matins de 7h15 à 9h15, sur le temps de midi, et après 16h30. Un coach sportif propose des cours collectifs et des accompagnements individuels sur demande . Enfin, un ostéopathe est présent sur le campus une journée tous les 15 jours. Les salariés peuvent prendre rendez-vous via la plateforme intranet.

Finalement, les outils digitaux facilitent cette nouvelle approche QVT ?

Oui, notre plateforme intranet Campus permet d'offrir aux salariés un accès beaucoup simple à tous ces services et les écrans d'information ainsi que notre amphithéâtre sont des relais pour communiquer plus largement sur les services proposés.

(Propos recueillis en novembre 2016)